Véronique Joumard

Ombres et Lumières… digressions sur les bipolarités de l’univers.
Véronique Joumard a ronte avec opiniâtreté, et avec un plaisir évident, les mystères et les jeux de lumière.
Elle contemple, observe, scrute… Puis analyse, décompose, détache… Avant de rapprocher, recomposer, coller… Bref, de créer de nouveaux agencements, de nouvelles conditions d’apparition et de ré exion (dans les deux sens du terme par- fois). De son travail de recherche, elle nous rapporte, le temps d’une exposition, des œuvres qui dévoilent, comme autant d’indices, des connexions et des vues nouvelles : les circuits neuronaux ressemblent à une étendue de ls et de connexions électriques, un spot s’impose comme un œil, une installation réagit à notre présence tout en semblant être autonome, une autre transforme nos propres conditions d’apparition en nous surexposant.
Véronique Joumard appartient à une famille, celle qui explore les conditions de la lumière et ses e ets, ses jeux de di raction, de déformation, de chaleur. Celle de Dan Flavin et de James Turell, parmi les plus connus ; mais elle est davantage héritière d’un Robert Irving et, plus discrètement, d’un Larry Bell. Elle n’hésite pourtant pas à sortir du champ de la lumière quand celui-ci indique une piste possible pour un travail nouveau. Ainsi, elle s’intéressera à di érentes formes de « contact » (pas seulement électrique), de chaleur, de poids, de tension, de vi- sibilité et d’invisibilité… Elle ne s’interdit aucune digression, de celles des grands auteurs, celles qui toujours élargissent le champ de ré exion pour mieux revenir et préciser une pensée. Et peu à peu, se révèle dans l’œuvre que la lumière est un point de départ de l’expérience de l’artiste qui, transformant et préci- sant sa pensée au l du travail, s’approche des limites de l’obser- vable et du pensable, du visible, du dicible. L’artiste s’autorise tous les médiums sans a priori, de la photographie à l’installa- tion en passant par la peinture. La richesse des formes d’esprit
fait écho à la diversité des formes plastiques, l’émerveillement côtoie la ré exion, et l’humour accompagne le sérieux.
Ce sont toutes ces qualités, la détermination, la liberté, l’hu- mour, la joie, le sérieux, l’observation, la méditation, toutes perceptibles dans chaque étape de son œuvre, qui permettent à Véronique Joumard d’être une des plus pertinentes et des plus intéressantes artistes de sa génération.