Guy Limone

Gauche / Droite
« Gauche, écrit en français se lit de gauche à droite, mais le mot nous invite à regarder à gauche… Droite écrit en arabe se lit de droite à gauche, mais le mot nous invite plutôt à regarder à droite…
Dans les deux sens la lecture nous ramèe au centre, sur une barre oblique. A ceux qui ne lisent qu’une des deux langues, le sens du mot écrit dans l’autre langue leur semble évident. L’en- semble a rme des évidences: à gauche le mot Gauche; à droite, le mot Droite. Chaque mot s’étend sur 175 cm de long… un mot à une taille humaine ! Les deux mots, séparés par une oblique, a rment leur position. L’ensemble n’est pourtant composé, de loin, que de points noirs plus ou moins proches, plus ou moins marqués. Voici des mots écrits en pointillés, des mots fragiles. La barre transversale se révèle pleine de trous… Les points sont constitués de gurines miniatures noires collées par les pieds, directement sur le mur blanc. Il faut marcher pour s’approcher et prendre du recul. Des gurines s’inscrivent par- faitement dans le contour de chaque lettre. Des personnages en mouvement marchent, courent, s’endorment sur un banc, attendent un train… Une masse d’individus vaque à ses occu- pations. Huit cent quatre vingt huit gurants (à l’échelle 1/87e) vont de droite à gauche, et /ou de bas en haut… une foule qui ne marche pas d’un seul pas va dans tous les sens. Gauche / Droite disait le maitre : Écrivez le mot Gauche, de gauche à droite articule le maitre en français. Écrivez le mot Droite, de droite à gauche, énonce le maitre en arabe. Séparons les deux directions par une barre oblique et faisons en sorte que tout cela apparaisse ouvert, en points plus ou moins espacés, propose l’artiste. Et puis, ajoutons un peu de magie ! La foule lilliputienne (87 fois plus petite que nous) tient verticalement sur le mur blanc et la leçon d’écriture et nous amène aux ma- thématiques, aux exercices physiques et mentaux, à l’art…»
Ce texte tonique et plein d’humour est le re et du travail d’un artiste en quête de vérité qui ambitionne de rendre compte, avec des mots, des chi res, des statistiques et des gures de style verbales ou visuelles, de l’entropie d’un monde dont il s’appro- prie autant les ordres que les désordres et dont il chamboule méthodiquement ce dont seules des données chi rées et colo- rées sauraient rendre compte pour… établir par l’agencement d’une allégorie de nombres ses propres prévisions poétiques mais aussi prophétiques sur l’avenir du monde. Guy Limone traite, recense, organise des données plus ou moins réelles, plus ou moins sensibles, propres à une certaine forme statis- tique de nos sciences, pour faire entrer l’art et le monde des hommes dans la fonction poétique des chi res et du langage… tel un enchainement d’opérations nécessaires pour obtenir un hypothétique résultat personnalisé à la recherche duquel par- ticipe le spectateur.