Omayma Lguersi

Née en 1989 à Fnidek
Diplômée de l’Institut National des Beaux-Arts de Tétouan
Notre rapport aux nou- velles technologies ayant profondément bouleversé notre perception visuelle, nous ne portons plus qu’un regard super ciel sur ce qui nous entoure. Nous voyons les choses, mais nous ne les analysons pas. Nous avons
perdu toute capacité de perception.
Le travail de l’artiste s’inspire de la notion de « op art ». Les œuvres construites sont pu- rement visuelles. Ce sont les formes ondu- lantes contenues dans les œuvres qui créent l’illusion optique du mouvement. L’œil du spectateur est le moteur même qui met en action l’e et visuel de l’œuvre.
Au-delà de sa recherche sur l’art optique, l’artiste s’interroge également sur l’unicité de l’œil. En e et, l’œil est traditionnellement considéré comme un miroir de l’âme, mais c’est aussi une sorte de carte microscopique de l’identité d’un individu. Dans ses œuvres l’artiste représente un iris dont les ls in- ternes semblent entrelacés. Parfois ils dispa- raissent et d’autre fois ils apparaissent, c’est un mélange entre transparence et contraste. Les limites de l’œil sont complètement invi- sibles et la pupille apparaît comme un trou au milieu d’un mince réseau.