Jihad Eliassa

Jihad Eliassa
Né en 1990 à El Jadida
Lauréat de l’Institut National de Beaux-Arts de Tétouan
Jihad Eliassa présente la collection «Mémoires Sacrées» L’artiste entretient un rapport étroit avec une période nostalgique de sa vie pendant laquelle il vivait avec sa grand-mère et il nous présente cette œuvre comme une vitrine ouverte sur ses souvenirs. La superposition de transparence entre la vitrine et les objets est une façon imagée de représenter des icônes qui éveillent notre mémoire et nos sens. Cette armoire, souvent fermée à clé, est comme un livre de recueil de souvenirs sacrés, car ils sont porteurs de mémoires. Nous pouvons la trouver dans toutes les cultures, seul ce qu’il y a à l’intérieur di èrera peut-être. Le ressenti n’est pas une simple pensée, il est aussi profondément physique. Ces objets du quotidien sont devenus pour lui une machine à remonter le temps de l’enfance et de l’émotion collective et c’est ce qu’il souhaite partager avec le spectateur à travers la double réalité de l’objet et de l’organe.